La plupart des grandes écoles de commerce se basent aujourd’hui sur les résultats au Tage Mage pour la sélection de leurs nouveaux étudiants. Il s’agit d’un test d’aptitude aux études de management ou de gestion initié par la FNEGE (la Fondation nationale pour l’enseignement et la gestion des entreprises) que les candidats doivent passer s’ils veulent intégrer des écoles de renom. Mais en quoi consiste-t-il réellement ? Focus.

Le Tage Mage : à quoi sert-il ?

Il s’agit d’un test sélectif permettant d’évaluer les aptitudes d’un candidat à poursuivre des études dans une école de commerce. A l’instar du Toefl ou du Toeic, il est utilisé par les responsables d’admission pour trier les nombreux dossiers de candidature en vue de sélectionner les meilleurs. Ce sont actuellement les grandes écoles de commerce qui se basent sur le Tage Mage pour jauger les compétences des postulants en mastère spécialisé.

Comment se présente le Tage Mage ?

Le test Tage Mage se compose de six épreuves comptant chacune une quinzaine de questions qui sont présentées sous forme de QCM. Le candidat aura le choix entre cinq propositions de réponses parmi lesquelles il ne pourra choisir qu’une seule réponse. Les épreuves durant 20 minutes, il aura donc 2 heures pour terminer son test. Le Tage Mage vise à évaluer les compétences managériales des candidats. Il ne se base donc pas sur des connaissances spécifiques, comme la Fiscalité ou encore la Gestion, mais plutôt sur des connaissances de base en rapport avec les mathématiques et le français. Le test a en effet pour but de déterminer les aptitudes verbales des postulants, leur capacité de raisonnement logique ainsi que leur aptitude à résoudre les problèmes et à manier les chiffres.

À qui s’adresse le Tage Mage ?

Tous les candidats, peu importe leur filière, ont les mêmes chances de réussite au Tage Mage. Les étudiants en lettres ou en droit auront en effet plus de facilité à réussir les épreuves linguistiques ou les tests de raisonnement logique. Les économistes, ou encore ceux qui sont issus des filières scientifiques, seront pour leur part plus à l’aise avec les épreuves calculatoires. Chacun pourra toutefois augmenter ses chances de réussite en s’entraînant efficacement et régulièrement avant de passer le Tage Mage.

Quand peut-on passer le test Tage Mage ?

Les sessions du Tage Mage sont organisées soit par la FNEGE soit par un établissement autorisé. Afin de connaître les prochaines dates des examens, il suffit de faire un tour sur le portail en ligne de la FNEGE. Pour passer le test, il est important de s’inscrire au plus tôt, les sessions pouvant très vite être complètes. Si l’inscription se fait en ligne, les sessions se déroulent, quant à elles, un peu partout dans le monde, à des dates différentes. Chaque postulant à des formations de gestion et de management ne pourra participer au test qu’une seule fois par an. Une bonne préparation est donc indispensable si l’on veut à tout prix intégrer la prochaine promotion de l’établissement que l’on convoite.

Tage Mage : quel système de notation ?

Toutes les questions qui composent les 6 épreuves sont notées selon le même système. Chaque bonne réponse vaudra 4 points, une mauvaise réponse sera par contre sanctionnée de -1 points. Les questions auxquelles on n’aura pas répondu valent 0 points. Chaque épreuve est ainsi notée entre -15 et 60 points. La note globale sera, quant à elle, comprise entre -90 et 360 points. La FNEGE ne dévoilera pas les détails de la notation pour chaque épreuve, mais affichera seulement une note sur 60 pour chaque aptitude testée (linguistique, calculatoire et raisonnement logique), ainsi qu’une note finale sur 600. Il ne faut pas oublier que le score au Tage Mage n’est pas le seul critère de sélection des responsables d’admission. On doit également avoir un dossier suffisamment bon et susceptible de retenir leur attention.