D’où vient l’IMC ?

L’affirmation « je suis trop gros » est très subjective. Parfois, les personnes ayant un poids normal sont de cet avis, même si leur poids est parfaitement correct d’un point de vue médical. Notre calculateur d’IMC fournit des indications initiales pour savoir si vous devez vraiment perdre du poids. Il est basé sur la classification de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’éventail des poids normaux recommandés est relativement large. Il n’est pas nécessaire d’être maigre pour avoir une silhouette complète et saine.

 

Ce qu’il est important de savoir

L’indice de masse corporelle (IMC) ne permet qu’une première estimation grossière. Toute personne ayant une masse musculaire importante, par exemple, peut avoir un IMC élevé sans être en surpoids au sens propre du terme. L’IMC ne dit rien non plus sur la répartition de la graisse corporelle. En particulier, une trop grande quantité de graisse abdominale est considérée comme un risque pour la santé. Il existe d’autres classifications qui incluent l’âge et le sexe dans l’évaluation.

C’est pourquoi de nombreux experts considèrent désormais que la valeur « tour de taille en centimètres divisé par la taille du corps en centimètres » (Waist-to-Height-Ratio, abrégé WHtR) est plus significative. Une valeur inférieure à 0,5 (pour les personnes âgées, moins de 0,6) est jugée souhaitable. Le tour de taille seul aide aussi à s’orienter de manière approximative : il ne doit pas dépasser 102 centimètres pour les hommes et 88 centimètres pour les femmes.